Bronco Test : Qu’est ce que c’est ?

Comme vu précédemment avec le 30/15 IFT, le Bronco Test est lui aussi un test de course souvent utilisé dans le rugby. C’est un test qui aurait vu le jour depuis quelques années dans l’hémisphère sud (Nouvelle Zélande), mais tout récent chez nous, dans les nations de l’hémisphère Nord.
De mon point de vue, je l’utilise uniquement pour connaitre l’état de forme actuel de mes joueurs quelques jours avant un match important où pour conseiller les choix indécis du staff qui souhaitent mettre sur la feuille de match les joueurs les plus en forme du moment.

Le protocole du Bronco Test :

Chaque participant devra parcourir 5 fois : 2x 20m + 2x 40m + 2x 60m. La particularité de ce test est que le joueur doit toujours revenir sur la ligne de départ et réaliser un demi tours. (CF : Schémas ci-dessous)
Au total, chaque participants aura couru à la fin du test 1200m. (5 x 240m)
Le résultat du participant est tout simplement le temps qu’il a réalisé pour parcourir ces 5 blocs de courses.

Bronco test - Rugby

Matériel nécessaire pour faire ce test :

  • 1 odomètre (roue pour mesurer les distances)
  • Des plots
  • Un chronomètre

Plusieurs formats du Bronco test :

– Bronco test en continue : Réaliser les 5 fois : 2x 20m + 2x 40m + 2x 60m le plus vite possible sans temps de pause. C’est un effort purement aérobie. Le résultat est le temps total pour réaliser ces blocs.

– Bronco test intermittent : Réaliser 2x 20m + 2x 40m + 2x 60m dans une fenêtre de 90 secondes x5 séries. Le temps restant étant le temps de récupération.

Exemple : Dans le 1er bloc, si mon joueur réalise ces 240m en 60 secondes : il aura 30 secondes de pauses avant d’attaquer le 2ème blocs (90 secondes – 60 secondes (qui est le score du participant pour le 1er bloc) = 30 secondes de pauses ). Ce type d’effort fait d’avantage appel à la capacité lactique.
De mon point de vu, même si ce format reflète + les exigences du rugby (puisque c’est un test intermittent, tout comme le rugby qui est lui aussi un sport intermittent), il est peu équitable tout simplement car le joueur le plus rapide aura un temps de récupération plus élevé.
En ce qui concerne le système de notation : Additionner le temps réalisé sur chaque blocs. Exemple : 63 secondes + 67”+ 71” + 78” + 83” = 362 secondes = 6’02

Barème et quantification des résultats sur le Bronco Test continue :

Résultats rugbyman semi-pro (Fédérale 2)  :

Depuis quelques années, je suis préparateur physique pour un club de Fédérale 2. Voici le barème que j’ai mis en place pour ce niveau de compétition :

Bronco test - Barême test continue - Fédérale 2 - Rugby - Résultats

Résultats rugbyman professionnel :

Voici ce qu’on peut trouver sur internet :

  • Arrières de niveau professionnel : entre 4’23 et 4’40
  • Avants de niveau professionnel : entre 4’35 et 5′10

Ces résultats sont trop ambitieux et cette information est peu fiable. Pour échanger avec des préparateurs physiques de TOP14, seul les joueurs les plus athlétique / en forme réalisent des temps dans la fourchette présentée ci-dessus.

En revanche, certaine exceptions seraient en dessous comme nous le verrons :

Quelques résultats de grands sportifs :
– Beauden Barett : 4’12
– Jonu Ruru : 4’14
– Baptiste Couilloud : 4’29

Barème et quantification des résultats sur le Bronco Test Intermittent :

Résultats rugbyman semi-pro (Fédérale 2)  :

(Bientôt)

Résultats rugbyman professionnel :

Bronco test - Bareme Résultat test intermittent - Fédérale 2 - Rugby

Voici le barème qu’on retrouve dans un club de TOP14

Autres sujets qui peuvent vous intéresser :
– Le test 30/15 IFT : Déterminer la Vitesse Maximale Intermittente
– Tout savoir sur les crampes
– Que manger avant une compétition
– A quelle dose prendre de la créatine ?