crampes sport eviterDu sportif amateur au champion olympique, personne n’est à l’abri d’une crampe ! La crampe fait partie des désagréments bénins redoutés des sportifs. Oui, bénin… mais tellement handicapant ! Découvrez dans cet article tout ce dont vous avez besoin pour être incollable sur la crampe.

 

Qu’est-ce qu’une crampe ?

Il s’agit d’une contraction musculaire involontaire douloureuse. Généralement subie en fin de compétition, elle se manifeste sur les muscles sollicités.

 

Loin des mythes…

Durant très longtemps, et encore aujourd’hui, on pense que la crampe est l’effet d’une forte concentration d’acide lactique, d’une déshydratation ou d’une perte des sels minéraux via la sueur (sodium potassium)… Ce qui est totalement erroné.

 

Pourquoi a-t-on des crampes ?

Sous la fatigue, le cerveau est beaucoup moins performant pour envoyer des informations efficaces à ces muscles via son système nerveux.
Lorsque vous faites un effort, le cerveau envoie des informations à vos muscles pour qu’ils se contractent. Dans ce même temps, le cerveau demande à d’autres muscles de se relâcher. (Muscle agoniste / muscle antagoniste)
La crampe intervient lorsque le cycle contraction puis relâchement est perturbé. Des muscles qui devraient être normalement relâchés restent fortement contractés. Et ceux, pendant des dizaines de secondes

 

Comment faire pour se débarrasser d’une crampe ?

Il faut étirer volontairement le muscle douloureux. Certaines zones sont difficiles à étirer. Je pense notamment à la voûte plantaire. Je vous conseille de masser à l’aide d’une balle de tennis.

 

Comment prévenir tout risque de crampes ?

Un seul mot : Entrainement, entrainement, entrainement. Plus vous serez entraîné, plus votre cerveau sera capable d’envoyer sous fatigue des informations correctes à vos muscles.
Les étirements post entrainement sont important pour décontracter vos muscles. Comme toujours, je conseil de vous étirer 2h après votre séance.
En fin d’entrainement, il est possible d’étirer vos muscles à risques. Ce type d’étirement : contracté-relâché-étiré abaissera le tonus musculaire

Source : ‘Sportifs et entraîneurs : 200 clés pour optimiser l’entrainement’ – Édition 4Trainer

 

TOUT SUR LES CRAMPES
5 (100%) 3 vote[s]