Le gras pèse-t-il plus lourd que le muscle ?

Nous avons tous entendu cette expression : « Le gras est plus lourd que le muscle ! » Revenons aux fondamentaux et posons nous la question différemment : « Qu’est-ce qui est le plus lourd entre 1kg de plume et 1kg de plomb ? » Les 2 font le même poids ! Mais la densité est bien évidement différente. L’exemple du plomb/plume illustre parfaitement la dualité du muscle/gras.

Volume : 1 kg masse musculaire VS 1kg masse graisseuse :

En revanche, intéressons nous désormais au volume entre le gras et le muscle. Au final, même si les personnes utilisent le mauvais terme, nous comprenons où ils veulent en venir. Contrairement aux idées reçues et aux tonnes de photos qui circulent sur le net où vous trouverez que le gras est 2 voir 3 fois plus imposant que le muscle : la densité du muscles est de 1.06 kg/L tandis que celui du gras (tissus adipeux) est de 0.9196 kg/L. Ce qui veut tout simplement dire que le gras est plus imposant de 15% que le muscle. A densité égale, le muscle est plus lourd que le gras.

Comment calculer sa masse graisseuse ?

Plusieurs techniques plus ou moins fiable et coûteuse vous permettront de calculer votre masse graisseuse et masse musculaire. La plus fiable mais assez couteuse (et très souvent accessible aux sportifs de haut niveau ou à certaines personnes présentant des pathologies) est celle du DEXA. Il s’agit d’un énorme scanner où votre corps sera analysé de la tête au pied durant une quinzaine de minutes. Comptez une centaine d’euros pour pouvoir réaliser ce test. Peu de centres médicaux détiennent un DEXA. 

Une autre solution tout autant fiable, pour quelques euros mais qui nécessite un minimum de dextérité et de formation pour obtenir un résultat cohérent : Les pinces à plis cutanés ou adipomètre. Pour déterminer votre masse adipeuse à l’aide de la pinces à pli cutané, la méthode la plus répandue :

  • Equations à 4 plis de Durnin et Womersley : Le calcul se fait au niveau de ces différents plis : Pli bicipital, pli tricipital, pli sous scapulaire, pli supra iliaque.

Dernière méthode, moins fiable, qui représente un investissement de départ assez conséquent mais que vous pourrez utiliser comme bon vous semble par la suite : l’impédancemetre. Il s’agit d’une balance dotée d’une poignée qui vous envoie un très léger courant électrique au niveau des pieds et des mains qui déterminera instantanément votre masse graisseuse et musculaire en fonction de votre poids / votre taille / votre âge.

NOTRE SELECTION : Les produits ayant le meilleur rapport qualité / prix pour calculer votre masse graisseuse :

Le conseil du coach pour vos entrainements :

D’un point de vue esthétique, prendre du muscle et perdre en masse graisseuse vous tonifiera et affinera votre silhouette. Mesdames, n’hésitez pas à ajouter de la musculation et de travailler en hypertrophie lors de vos entraînements. Beaucoup de femmes appréhendent de s’y mettre par peur de devenir bodybuildé et de ne plus rentrer dans leurs jeans. Je vous assure : avant de gagner ne serait-ce 3 cm de tour de cuisse, de long mois vont s’écouler associés à une hygiène de vie exemplaire.
Si vous avez besoin de l’avis d’un coach d’expérience pour élaborer votre programme sportif ,je m’occupe de créer votre programme personnalisés pour perdre du poids ou développer votre masse musculaire !

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3445233/